Georges Ivanovitch Gurdjieff fut un maître spirituel de la première moitié du XXe siècle dont l’influence ne cesse de s’étendre encore aujourd’hui. Né vers 1870 en Arménie, alors partie de l’empire russe, au sud du Caucase, véritable carrefour de cultures, de peuples et de civilisations, il reçut une éducation religieuse et scientifique. Persuadé qu’il existait dans le monde les traces d’une ancienne sagesse, il explora, dès 1895, accompagné d’un groupe de «Chercheurs de Vérité», le Moyen Orient, l’Egypte, l’Asie centrale et le Tibet afin de retrouver les fragments de cet enseignement perdu.  LIRE + 

L’Institut de Genève

C’est en 1957 que le premier groupe de ce qui est devenu aujourd’hui l’Institut Gurdjieff de Genève fut créé. Il doit son existence à l’impulsion de Mme de Salzmann qui en confia la responsabilité à son fils, Michel de Salzmann (1923-2001), et à Lizelle Reymond (1899-1994). Cette dernière oeuvra sans relâche à faire vivre le groupe et à développer l’enseignement de Gurdjieff à Genève.  LIRE + 

L’enseignement de Gurdjieff

Cet enseignement dit de la quatrième voie est essentiellement axé sur le développement harmonieux de l’homme afin qu’il puisse se manifester dans sa globalité et jouer pleinement le rôle qui lui revient. C’est un chemin conduisant à la connaissance de soi, une voie d’éveil de la conscience capable de toucher l’homme contemporain, tel qu’il est, dans la vie qu’il mène. A l’écart des voies religieuses, ne s’appuyant sur aucun dogme ni rituel, son enseignement appelle une compréhension de tout l’être et une vérification personnelle, indissociables d’une expérience directe et d’une mise à l’épreuve pratique de ses principes.  LIRE + 

Evénements à l’Institut

Cette rubrique est destinée à l’agenda des événements publics qui se tiendront à l’Institut périodiquement. EN SAVOIR +